Bilan national détaillé de l'année 2018 en France
Bilan national détaillé de l'année 2018 en France jeudi 17 janvier 2019

Année la plus chaude et la plus orageuse depuis le début des relevés en France, pluviométrie...

d'actualités

Chronique 1926

Ecarts à la normale 1926

Repères historiques

Depuis 1925, les soirées parisiennes vivent au rythme des « années folles »Le Charleston devient une danse à la mode
27 janvier : Naissance de la télévision
5 décembre : mort de Claude Monet
10 décembre : Aristide Briand , prix Nobel de la paix


Evènements météo marquants de l’année

Début janvier : des inondations désastreuses se produisent sur une grande partie de la France, notamment dans le nord-ouest - La ville de Caen est dévastée par la crue de l’Orne - La Belgique, la Hollande et une partie de l’Allemagne sont également très touchées - il s’agit là bas de véritables drames nationaux.






Caen - 05 janvier 1926 : La rue Saint-Jean et le passage Bellivet au centre de la partie la plus commerçante de la ville.


La rue Bosquetville, à Charleroi (Belgique), envahie par les eaux.

Du 13 au 20 janvier : vague de froid - pas de dégel sur la plupart des régions - il fait jusqu’à -13° à Clermont Ferrand, -14° à Toulouse et Amiens.








La neige en Région Parisienne (sur les hauteurs de Saint-Germain)

Février est au contraire incroyablement doux - c’est le mois de février le plus doux depuis 1874 à Paris - aucune gelée n’est observée en plaine sur l’ensemble de la France - une vague d’extrême douceur et même de chaleur est observée du 2 au 6 février - les températures dépassent partout les 15° et atteignent 25° à Pau, 23° à Toulouse, 21° à Vesoul, 20° à Lons le Saunier et 19° à St Malo.


Du 20 au 26 février, la douceur exceptionnelle revient - le temps est même estival sur certaines régions et l’on dépasse largement 20° dans le sud-ouest avec 26° à Bordeaux, 25° à Pau, 23° à Toulouse et 22° à Foix.


Du 1er au 3 avril : nouvelle vague de chaleur - il fait plus de 25° sur les trois-quarts du pays (27° en Champagne).


30 avril : un violent vent d’autan provoque des dégâts à Toulouse.


16 et 17 mai : l’hiver revient dans le massif central où certaines régions sont isolées par la neige - on mesure jusqu’à 50cm à St Flour (800m d’altitude) et 1m dans les montagnes du Forez.


9 juin : une tornade ravage le nord-ouest de Paris, notamment les secteurs de Montmagny et Mantes la Jolie.




Les effets de la tornade dans la région de Mantes-la-Jolie

12 juin : une autre tornade détruit 5 maisons à La Ferrière, dans le Jura - on signale également d’importants dégâts à Mulhouse.


3 juillet : un orage d’une rare violence inonde la partie basse de Sarcelles (banlieue nord de Paris).


Du 21 au 23 octobre : c’est l’hiver avec 2 mois d’avance - des flocons de neige sont observés sur le littoral de la mer du nord, les frontières du nord-est et le bassin de la Seine où il ne fait pas plus de 5° l’après-midi.


Du 21 au 25 décembre : vague de froid - les chutes de neige sont presque généralisées - on mesure 6cm à Perpignan - le matin de Noël, le thermomètre indique -19° à Clermont-Ferrand.


En haut : Les glaçons emprisonnant les péniches dans le canal St-Martin
En bas : Aux Buttes-Chaumont, on casse la glace sur les bords du lac pour empêcher les enfants de s'aventurer dessus.

Ecarts à la normale 1926