Froid, neige, verglas : une petite offensive hivernale
Froid, neige, verglas : une petite offensive hivernale dimanche 16 décembre 2018

Le froid a fait son retour cette semaine avec une généralisation des gelées. Ce samedi et...

d'actualités

Chronique 1934

Écarts à la normale 1934

Repères historiques

6 février : des émeutes visant à soutenir le préfet de police J.Chiappe font 17 morts à Paris
17 février : le roi Albert 1er de Belgique se tue
21 mars : Hitler lance un programme d’autoroutes
19 avril : la traction 7 CV de Citroën apparaît et est aussitôt adoptée par les français
30 juin : « nuit des longs couteaux » à Berlin
25 juillet : à Vienne, le chancelier Dollfuss est assassiné
2 août : avec la mort d’Hindenburg , Hitler devient le maître absolu du Reich
9 octobre : le roi de Yougoslavie est assassiné à Marseille


Évènements météo marquants de l’année

Le 3 février : une avalanche emporte une partie du village d'Ortiporio en Haute-Corse, faisant entre 37 et 41 victimes selon les bilans. Les circonstances de l'évènement sont remarquables, comme les quantités de neige observées durant cet épisode sur une partie de la Corse.


Les 15 et 16 avril, une chaleur estivale exceptionnellement précoce envahie tout le pays - on atteint 29° à Paris, Strasbourg, Auxerre et Clermont-Ferrand soit pratiquement des records absolus pour cette période de l’année. Cette vague de chaleur se termine par de très violents orages en région parisienne et en Champagne où la grêle provoque des dégâts aux arbres en pleine floraison.


Cette photographie a été prise hier matin place de la Madeleine pendant une averse qui, en quelques minutes a brusquement transformé l'aspect d'un des coins les plus animés de Paris.

Une importante sécheresse se produit au cours du printemps et de l’été 1934.


Le mois de juin
est déjà très chaud et très sec -les cours d’eau atteignent des niveaux exceptionnellement bas.


vague de chaleur de juin 1934

Du 7 au 11 juillet, on observe 5 jours consécutifs de chaleur torride sur tout le pays et l?on dépasse souvent 35° à l’ombre.


1er septembre : un ancien cyclone tropicale arrive sous forme de violente tempête qui provoque d’importants dégâts dans tout le sud-ouest du pays (notamment la côte basque).


La plage de Saint-Jean-de-Luz, après la tempête du 1er septembre 1934

7 septembre : l’été n’en fini pas et la canicule sévit de nouveau - pas moins de 36° à Clermont-Ferrand et 34° à Paris.


1er novembre : des chutes de neige très précoces se produisent sur la moitié nord comme à Lille et à Paris où l’on mesure plusieurs centimètres.


6 novembre : de violents orages de grêle provoquent des dégâts au nord de la Bretagne.


Décembre 1934 est extrêmement doux - les températures dépassent de plus de 5° la normale.


Ecarts à la normale 1934