Froid, neige, verglas : une petite offensive hivernale
Froid, neige, verglas : une petite offensive hivernale dimanche 16 décembre 2018

Le froid a fait son retour cette semaine avec une généralisation des gelées. Ce samedi et...

d'actualités

Chronique 1981

Ecarts à la normale 1981

Repères historiques

janvier : crée en 1978, le Paris-Dakar prend sa vitesse de croisière


10 mai : éléction de François Mitterrand
août : IBM lance le micro-ordinateur
18 septembre : abolition de la peine de mort en France
22 septembre : inauguration de la ligne de TGV Paris-Lyonle feuilleton « Dallas » est diffusé à la TV française


Evènements météo marquants de l’année

Nuit du 12 au 13 janvier : de fortes chutes de neige se produisent sur les trois-quarts du pays - le Languedoc-Roussillon est paralysé et l’épaisseur de neige atteint 55cm à Carcassonne.


Neige à Perpignan

Neige à Carcassonne



Fin février
D’autres chutes de neige se produisent notamment dans l’Ouest.

La neige à Royan, le 22 février 1981

25 mars : le printemps arrive en sursaut - on peut même parler d’une journée d’été - il fait 29° à Mont de Marsan, 28° à Bordeaux, 27° à Clermont Ferrand, 25° à Chambéry, 24° à Bourges et 23° à Paris.


Du 10 au 15 avril : le temps redevient pratiquement estival avec des températures le plus souvent comprises entre 23 et 25°.


Du 23 au 26 avril : c’est le retour de l’hiver notamment sur les Iles britanniques où il neige abondamment - de la neige est également signalée dans le nord-ouest de la France - la végétation qui a pris de l’avance avec les chaleurs de la mi-avril, souffre terriblement - le 24 avril, les gelées sont si fortes que de nombreuses espèces d’arbres perdent leur feuillage sur la moitié nord du pays - les températures descendent entre -2 et -6°. Le 25 avril, Privas (à 400m d’altitude, dans l’Ardèche) se retrouve sous 22cm de neige.


Soirée du 10 mai : un violent orage éclate sur Paris.


L’été 1981
est le 5ième été consécutivement plus frais que la moyenne.


Du 26 au 29 juin : comme en 1980, les quelques jours qui précédent les grandes vacances sont très frais et très humides - le 28 juin, les températures restent en dessous de 11° à Beauvais, Orléans et Bourges, 12° à Paris, Rouen , Lille et Auxerre, 13° à Reims et Clermont Ferrand.



Un des premiers bulletin d’Alain Gilot Pétré sur Antenne 2, expliquant que des records de froid ont été battus.

M Jean Galzi (directeur de la Météorologie Nationale), invité du journal d’Antenne 2 pour expliquer la fraîcheur anormale.

Nuit du 9 au 10 juillet : de violents orages emportent un pont à St Chaffey (Hautes Alpes) et inondent l’échangeur de Linas (Essonne).


Nuit du 25 au 26 octobre : de très fortes précipitations se produisent en Ile de France et dans le Centre - les pluies se transforment en neige sur Orléans et Chartres où l’on mesure 2 à 4cm dans la matinée du 26 octobre.



Manifestations d’agriculteurs sous une véritable tempête de neige dans le Loiret

3 cm de neige dans la région d’Orléans

Du 11 au 20 décembre : il neige fréquemment entre la Seine et la Belgique - pendant une semaine, le Nord Pas de Calais et la Picardie sont paralysés - la couche atteint entre 10 et 25cm - le 13 décembre, une tempête de neige express s’abat sur la Bretagne, les Pays de la Loire la Normandie et l’Ile de France, paralysant les retours de week-end - le 20 décembre, un froid glacial règne sur le quart nord-est avec des températures de -10 à -20°.



La neige en Picardie


Marathon dans les congères de Picardie…


Ces fortes précipitations provoquent également des inondations dans presque tout le pays - la vallée de la Garonne est particulièrement touchée - 2300 personnes sont évacuées - la vallée de la Saône est également sous les eaux et Macon est en partie noyée.


La vallée de la Saône sous les eaux


Inondations à Bordeaux

Inondations en région parisienne

Importantes inondations à Sanary-sur-mer (Var)


Ecarts à la normale 1981