Sécheresse 2018 : 12 départements en calamité agricole
Sécheresse 2018 : 12 départements en calamité agricole mercredi 19 décembre 2018

Douze départements ont été reconnus en état total ou partiel de calamité agricole suite à...

d'actualités

Chronique 1957

Ecarts à la normale 1957

Repères historiques

25 mars : naissance du marché commun
20 juillet : Jacques Anquetil remporte le Tour de France
24 juillet : mort de Sacha Guitry
4 octobre : le satellite russe « Spoutnik » surprend le mondePrés de 500 000 foyers disposent d’un téléviseur


Evènements météo marquants de l’année

2 février : on se croirait au mois de mai - le temps est presque chaud et la température atteint 19° à Paris et 20° à Auxerre.


Nuit du 14 au 15 février : un très violent coup de vent provoque d’énormes dégâts sur un grand quart sud-ouest et l’Auvergne - la plaine du Forez est particulièrement touchée - les rafales sont impressionnantes : 163 km/h à Vichy, 155 km/h à Cognac, 125 km/h à Bordeaux. Dans le même temps, on enregistre d’importantes inondations en Bretagne et dans l’est.


Inondations à Redon


Les inondations à Belfort


Les inondations à Lyon


Du 4 au 7 mai : le temps est particulièrement froid pour la saison - il gèle un peu partout, notamment dans le nord et les vignes sont gravement endommagées - la température atteint -5° à Nevers, -4° au Mans, -3° à Orléans ; -1° à Paris, +1° à Montpellier et +3° à Cannes - des averses de neige tenant parfois au sol se produisent jusque dans les plaines du nord et du nord-est les 5 et 6 mai.



Rome sous 20cm de grêle (l’air très froid en altitude descend très bas, vers la Méditerranée)
.

14 juin : des pluies torrentielles associées à une fonte spectaculaire de la neige grossissent les cours d’eau et provoquent des inondations catastrophiques dans le Queyras, en Maurienne et en Ubaye.





Terribles inondations et coulées de boue dans les Alpes du sud


La coulée de boue à Val-d'Isère (Savoie)


Inondations dans la valle?e du Que?ras

Du 30 juin au 7 juillet : on assiste à la première vraie vague de chaleur depuis 1952 ! La sécheresse qui a débuté au printemps, s’accentue notamment en région parisienne où certaines communes sont approvisionnées en eau - la journée du 6 juillet est la plus chaude de l’été avec 35° à Bourg St Maurice, 36° à Clermont Ferrand et 37°à Paris ainsi qu’à Reims.


Approvisionnement d'eau en région parisienne suite à sécheresse


En revanche, dans sa globalité, l’été 1957 n’est pas très chaud et le reste du mois de juillet est d’ailleurs frais et humide.


Du 3 au 10 novembre, le temps est particulièrement mouvementé - pas moins de 2 violentes tempêtes balayent la France du 3 au 5 novembre - les rafales atteignent 150 km/h à Deauville, 135 km/h à Rennes et 120 km/h à Lyon - dans la nuit du 5 au 6 novembre, des pluies torrentielles et des vagues gigantesques provoquent d’importants dégâts sur la Côte d’Azur - il tombe 141 mm de pluie en seulement 12h à Nice - d’autres pluies remarquables touchent cette région les 9 et 10 novembre, aggravant encore les dégâts subits quelques jours auparavant.


Ecarts à la normale 1957